SYS LE CHACAL

 

Tout petit, Sys savait qu'un jour, il serait sur scène.

Il s'est donc préparé minutieusement. La tenue, les postures, tout y est.

Il jeta son dévolu sur la guitare. Son gratté inimitable poussa vite ses amis à lui proposer de jouer de la batterie plutôt à la place. Point ne fut-ce là leur meilleure idée car il eurent vite droit à une polycacophonie vibrante qui il est vrai s'adaptait assez bien à l'ambiance du groupe bordelais "Les pingouins à roulettes". Il fut voisin de palier de votre serviteur chez Mr Vaud, rue René Balloux, après le virage du mille fruits à Talence, les connéaiseurs apprécieront.

Son style, à base de polyrhythmie tchèque s'affirma. Il tenta même à l'instar de Phil Collins d'évincer le chanteur du groupe avec le single "Jerusalem, je t'aime". Mais il fut contraint à l'abandon de sa prometeuse carrière de chanteur à cause d'une coupe de cheveux aléatoire moitié Robert Pires moitié Guillermo Villas.

Premier arrivé à Paris, il recueillit à tour de rôle les différents membres du groupe dans son canapé avant de devenir résident transitoire du 24 et de fonder le groupe avec l'arrivée de Phil.

En cadeau bonus, retrouvez en exclusivité ci dessous les rhythmiques noté de la main du maitre.